Salon HiFi, Home Cinéma

Classe-Audio-CP-800.jpg
 

Belle affluence pour la 36ème édition du Salon HiFi, Home Cinéma et Technologies d’Intérieur (la seconde ayant lieu au sein de l’hôtel Novotel Paris Tour Eiffel) qui, comme son nom l’indique, couvre les différents domaines allant du son à l’image, en passant par les différentes solutions d’intégration ; proposant même différentes conférences et ateliers dédiés à ce dernier secteur encore peu connu du grand public, mais qui connaît un développement aussi discret qu’important.

Les visiteurs auront eu durant ce week-end l’occasion de découvrir les impressionnants écrans Loewe et Samsung avec une première présentation de l’OLED 55 pouces et du LED Ultra HD de 84 pouces, mais également de belles démonstrations des nouveautés SIM 2, Sony et Cineversum. C’est d’ailleurs le nombre important de nouveautés présentées, tant en audio qu’en vidéo, qui faisait le principal intérêt de cette édition. Nous vous proposons un aperçu de celles concernant la haute fidélité.

Commençons le visite par B&W Group France qui occupait deux salles avec, pour la première, le préampli Classé Audio CP-800 désormais équipé d’une carte pour le streaming UPnP/DLNA et AirPlay accompagnée d’un module Ethernet pour le contrôle IP.

Classe-Audio-CP-800.jpg

A ses côtés le nouvel ampli de puissance CA-D200 basé sur un circuit propriétaire en classe D.

Classe-Audio-CA-D200.jpg

Serveur de musique Aria compatible avec les formats DSD et DXD (24/352,8) doté d’une capacité de 4TB sur HDD ou 2TB sur SSD en Raid 0 ou Raid 1.

Aria-Music-Server.jpg

B&W France distribue les solutions de conditionnement secteur Furman. Le système en démonstration était précédé du modèle haut de gamme Furman IT-Reference 16 Ei équipé d’un transformateur d’isolement à sortie symétrique suivi d’un filtrage linéaire et du système Power Factor permettant de délivrer aux électroniques de puissance plus de 80 A instantanés. Il peut être associé au modèle SPR-16 Ei (régulation et stabilisation de la tension) pour constituer un ensemble de conditionnement secteur ultra performant).

Furmann-IT-Reference-16Ei.jpg

Cet ensemble alimentait alternativement les enceintes B&W 802 Diamond et les nouvelles colonnes B&W CM10 qui permettent d’approcher les performances de la gamme Diamond pour un budget plus accessible.

B_W-CM10-et-802-Diamond.jpg

Nouveau casque B&W P7 venant coiffer la gamme P5 et P3, ce dernier étant à présent également disponible en rouge, sans oublier le modèle intra-auriculaire C5.

Bowers-_-Wilkins-B_W-P7.jpg

++++

Blu-ray Pure Audio, le nouveau format étalon ?


Pascal-Negre-BR-Pure-Audio.jpg

A l’occasion d’une conférence destinée aux professionnels, Pascal Nègre, le Président d’Universal Music France, présenta le nouveau format Blu-ray Pure Audio lancé cet été qui constitue la réponse “physique” au format 24/96 Studio Master dématéialisé d’un site de vente de musique en ligne bien connu. Avec ce nouveau support, Pascal Nègre nous refait le coup du DVD-Audio qui présentait les mêmes arguments, il y a 20 ans déjà, avec le succès que l’on sait… Quels seraient les nouveaux indicateurs pouvant aujourd’hui laisser penser que les propriétaires de lecteurs Blu-ray (payés 60 € et majoritairement reliés au seul téléviseur familial) seraient prêts à débourser 20 € pour profiter d’une “qualité d’enregistrement studio” ? D’autant que les rares titres aujourd’hui disponibles proviennent essentiellement de fonds de catalogues que les quelques audiophiles susceptibles d’êtres intéressés doivent malheureusement déjà posséder sous deux ou trois formats différents ! Après le CD, le CD Super Bit Mapping, les CD XRCD, K2 HD, HDCD, le DVD-A, le SACD… il serait surprenant que la vache se laisse encore traire facilement.

Mais au-delà de ces considérations bassement matérielles, la qualité tant vantée est-elle au rendez-vous ? Le Blu-ray est-il réellement la source ultime promise ? Oui et non… le résultat étant très variable selon les titres. Convenable sur Brel ou Gainsbourg, discutable sur l’incontournable Getz, Gilberto & Jobim, et même très décevant avec le célèbre I Put A Spell On You de Nina Simone. Le signal est tellement nettoyé que toute la sensualité et la vie contenues dans l’original se sont envolées. Aucun risque que l’heureux propriétaire du vinyle vintage (Philips et non Verve) le troque contre la version Blu-ray Pure Audio, et celui qui ne le posséderait pas encore fera mieux de se procurer un 33 tours d’occasion ou une réédition audiophile d’un label réputé, si celui-ci est disponible. Il faut dire que vendre l’idée d’un «le Blu-ray Pure Audio permettant pour la première fois d’entendre la même qualité que l’ingénieur du son en studio» en proposant des transferts numériques d’enregistrements dont les masters ont été réalisés sur bandes analogiques est pour le moins paradoxal !
Il faudra donc peut-être attendre la sortie de “vraies” nouveautés enregistrées en 24/96 ou 192 pour espérer profiter du potentiel de ce vrai-faux nouveau format.

 

 

Retour en force du constructeur français BC Acoustique qui présentait une gamme complète d’enceintes acoustiques et d’électroniques ayant pour dénominateur commun tarifs accessibles et excellents rapports qualité/prix. Ci-dessous, les bibliothèques SR-B2 et HD-B26-MK2 pouvant fonctionner seules ou en association avec un subwoofer de la gamme Titan de Mosscade.

BC-Acoustique.jpg

DAC-Azus-Essence-.jpg

Le prototype de préamplificateur-DAC-ampli casque Asus que nous vous annoncions dans notre essai de l’Asus Xonar Essence STU était présenté en statique. Sa fiche technique laisse présager la naissance d’une petite bombe pour un prix public de 1600 €, à confirmer dans un prochain test.

DAC-Azus-Essence-dos.jpg

Avantgarde présentait la Zero 1, une superbe enceinte qui embarque DAC, amplification et corrections, permettant de constituer un ensemble minimaliste à partir d’un serveur ou d’un simple drive.

Avantgarde-Zero-1-et-PMC-Fact-12.jpg

L’anglais PMC était représenté par le nouveau modèle Fact 12, une colonne plus conventionnelle que l’Avantgarde, mais aux performances très intéressantes. Elles étaient alimentées par un intégré Micromega et une platine Thorens qui exploitait le nouveau préampli phono Micromega Mygroov qui vient compléter la famille “My” du constructeur français (DAC et ampli casque).

Micromega-Mygroov-et-Myzic.jpg

Les enceintes large bande JoSound et Voxativ étaient en démonstration sur les électroniques à tubes Voxativ. Le Vox Preamp comporte une entrée phono MM et MC optionnelle sur transformateur, ainsi que des tubes JJ ou Siemens NOS. Les blocs Vox Mono Amp utilisent quant à eux les triodes 845 en configuration SE. Bonne nouvelle, ces électroniques sont proposées à des prix beaucoup plus “réalistes” que les enceintes du même constructeur !

Voxativ-Vox-Preamp-et-845-Mono-Amp.jpg

France Marketing présentait une gamme complète pour le traitement secteur du fabricant anglais Isol-8 Technologies. Ici le modèle Isol-8 Powerstation destiné aux sources, qui adopte des solutions originales pour traiter deux lignes totalement indépendantes.

ISOL-8-Twin-Channel-PowerStation.jpg

++++

Minus-K-et-Ken-Kessler.jpg

Le constructeur français A. Charlin présentait la gamme complète de ses câbles au remarquable rapport performances/prix. Sur le même stand, Ken Kessler appréciait la table isolante américaine Minus K d’une redoutable efficacité, utilisée dans les labos de métrologie, elle semble constituer la solution ultime pour l’isolation des sources et électroniques. Résultats garantis !

Haanl-Mera-ELB-24-V.jpg

La rigueur allemande au service du nettoyage des disques vinyles avec une version transparente de la Hannl Mera ELB Eco 24 V qui permet de juger de la qualité de fabrication exemplaire. Cette version beaucoup plus attrayante que les habituelles finitions noires ou blanches ne figure pas au catalogue du constructeur ; elle peut néanmoins être livrée sur demande.

Magico-S1-Ayre-DX-5-DSD.jpg

Démonstration des nouvelles “petites” Magico S1 par Sound & Colors sur des électroniques Ayre, dont le nouvel amplificateur intégré AX-5 de 2 x 125 W. Fine et élégante colonne deux voies à la finition parfaite (comme toujours chez Magico) équipée d’un grave-médium de 17 cm de diamètre, elle est proposée en 12 finitions différentes.

Ayre-DX-5-DSD.jpg

Nouveau lecteur intégré audio-vidéo universel Ayre DX-5 (CD, SACD, DVD-Audio, DVD-Video, Blu-ray, MP3) avec entrées USB et DSD. Circuit entièrement symétrique sans contre réaction.

Scheu-Analog-Premier-et-bras-Cantus.jpg

Un constructeur allemand que nous apprécions beaucoup, Scheu Analog, aujourd’hui importé en France par AMF (Hannl, JoSound, Thixar). Ici le modèle Premier, le plus connu du constructeur, disponible pour un ou deux bras, présenté avec le dernier bras unipivot Cantus 12 sur un plateau isolant Thixar Silence Plus. A noter, l’apparition de deux nouvelles platines complétant le catalogue aux deux extrémités de la gamme, la Das Laufwerk n° 2 équipée d’un socle acrylique ou minéral qui peut accueillir jusque trois bras, et la Cello Classic Line à entraînement par courroie et moteur séparé.

Pro-Ject-Signature-12-et-Sumiko-Blackbird.jpg

Le haut de gamme du constructeur autrichien (qui annonce avoir vendu 40 000 platines analogiques l’année passée !), la Pro-Ject Signature 12 à double moteur et régulation électronique proposée avec bras au tarif de 9500 €. Elle est ici équipée d’une cellule Sumiko Blackbird.

Cyrius-Lyric-09.jpg

Système tout-en-un Cyrus Lyric 09 dont le prix public devrait se situer sous la barre des 4000 € ; il embarque un DAC 32/192 et un amplificateur de 2 x 200 W.

++++

Enceintes-Fostex-GX250MG-et-GX103MA.jpg

Hamy Sound présentait deux modèles d’enceintes colonnes trois voies Fostex équipées des fameux haut-parleurs à membranes hyperboliques paraboloïdes, les Fostex GX250MG et GX103MA.

Accuphase-E-260.jpg

Evolution du modèle E-250, l’intégré Accuphase E-260 est doté de la technologie de contrôle du volume AAVA et annonce 2 x 90 W. Quant au nouveau lecteur intégré, il embarque la technologie de conversion MDS++ et possède trois entrées numériques dont un port USB.

Accuphase-DP-410.jpg

Krell-Foundation.jpg

Nombreuses nouveautés chez Audio Quartet, notamment chez Krell avec, ci-dessus, le nouveau préampli-processeur symétrique Krell Foundation 7.1 équipé du correcteur acoustique automatique ARES déjà plusieurs fois primé, le lecteur réseau Connect, l’amplificateur intégré S-550i, le préampli Phantom III et l’amplificateur de puissance EVO 2250e de 2 x 250 W. Chez PrimaLuna, un amplificateur intégré à tubes DiaLogue Premium de 2 x 43 W (KT120) fonctionnant en mode UL ou triode, ainsi qu’un intégré hybride embarquant un DAC ESS Sabre UltraDac.

PrimaLuna-Dialogue-Premium.jpg

Toujours chez Audio Quartet, il était également possible d’assister à une démonstration des récentes enceintes Martin Logan Ethos alimentées par le déjà réputé Wadia Intuition 01 connecté au nouveau lecteur réseau Primare NP-30.

Martin-Logan-Ethos-Wadia-Intuition-01.jpg

Associée aux électroniques AVM, la nouvelle version de la platine analogique Transrotor ZET 3 équipée d’un plateau en aluminium de 12 kg et de 70 mm d’épaisseur. Elle est équipée d’un bras TR 800-S et d’une cellule TR MM Ucello.

Transrotor-Zet-3-et-AVM-Ovation-ML8.jpg

Aux côtés du matériel audio-vidéo , Sony présentait une nouvelle gamme purement audio composée de lecteurs avec disques durs, d’un ampli stéréo avec DAC USB et de deux modèles d’enceintes. Ici, le Sony HAP-Z1ES (au 1er plan) intègre un disque dur de 1TB, est compatible avec les formats DSD et 24/192 et propose un moteur de re-mastering DSD améliorant la lecture des fichiers compressés. Il est accompagné de l’amplificateur intégré Sony TA-A1ES de 2 x 80 W.

Sony-HAP-Z1ES-et-TA-A1ES.jpg

Une édition limitée Planet M – Gold des petites Elipson.

Elipson-Planet-M-Limited-Edition.jpg

Le vitaminé système compact Dali Kubik Free, primé par l’EISA, est composé d’une enceinte deux voies active pouvant être raccordée via Bluetooth ou liaison filaire USB, optique ou analogique RCA. Elle peut-être associée à son alter-ego passif Kubik Free Xtra et à un subwoofer pour composer un système audio 2.1.

Dali-Kubik-Free.jpg

Pour terminer ce compte rendu (non exhaustif), voici certainement le plus gros et le plus étonnant des docks iPod présenté par Jarre Technologies dont le stand regorgeait de produits pas très “audiophilement corrects” mais terriblement sympas (et colorés). Un chien-dock tellement impressionnant que l’on hésiterait presque à lui prendre sa télécommande-os posée à ses pieds !

Dock-iPod-Jarre-Technologies.jpg