Salon HiFi Brussels 2015

Vinyle à tous les étages !

Kronos-Sparta-Vitus-Focal.jpg
 

L’édition 2015 du HiFi Brussels, le salon consacré à la haute fidélité qui grossit chaque année un peu plus, a accueilli pour la première fois l’auditorium Alpha High-End Sound & Vision de Anvers. Ce dernier n’était pas venu les mains vides et exposait une quantité impressionnante de matériel très haut de gamme, la plupart en statique malheureusement. Pourtant, le centre de Conférence & Business Diamant où s’étaient donné rendez-vous les exposants cette année proposait des salles spacieuses et plutôt bien adaptées aux démonstrations. Espérons donc que ce salon de qualité, mais nomade, aura enfin trouvé avec le Diamant Center le lieu qui lui convient pour y organiser ses – nombreuses – prochaines éditions.

L’avantage d’un salon de revendeurs comme celui-ci réside, selon certains, dans le fait que chacun dispose d’une plus grande latitude dans le choix des associations possibles pour les systèmes présentés, puisque chaque enseigne dispose de bien plus de références qu’un importateur qui est contraint de piocher dans un catalogue forcément plus réduit, ou de saisir les opportunités d’associations ponctuelles avec d’autres marques, sans que la synergie soit toujours assurée. Méjuger un produit suite à une mauvaise association est une chose malheureusement courante sur les salons.
Ceci dit, cela ne nous empêche pas de retrouver quelques mariages classiques, comme ici les enceintes de la série Utopia de Focal alimentées par les électroniques Vitus…

Kronos-Sparta-Vitus-Focal.jpg Ce qui est moins courant, c’est la dernière platine Kronos Sparta ci-dessous présentée par son concepteur, Monsieur Louis Desjardins. Modèle plus abordable que la Kronos originelle qui est produite en une série limitée à 250 exemplaires. La Sparta conserve le principe du second plateau contrarotatif qui annule le couple particulièrement néfaste sur une platine suspendue (selon LD) provoqué par un plateau unique qui induit une force de torsion permanente au niveau du châssis et de la suspension de la platine. Cette technique permettrait donc de réunir les avantages des platines suspendues et non suspendues. La démonstration menée par Monsieur Desjardins qui découple le second plateau en cours de lecture est particulièrement convaincante quant à l’apport de celui-ci. Le bras qui l’équipe est lui aussi très intéressant. Il s’agit d’un modèle uni pivot en carbone dont le centre de gravité placé très bas lui assure une stabilité à toute épreuve. Même de fortes oscillations latérales appliquées à la platine ne parviennent pas à perturber la lecture d’un disque ! Vendu 6500 €, le bras est ici équipé d’une cellule MC Zyx Universe.

platine-Kronos-Sparta.jpg Ecoute impressionnante d’articulation et de tension avec les enceintes Eggleston Works Andra III de la série Savoy Signature équipée de transducteurs à membranes carbone. Elles étaient associées à l’incontournable DAC Meitner MA-1 et au tout nouveau amplificateur intégré Gryphon Diablo 300 qui semble bel et bien enterrer son prédécesseur avec une écoute bien plus raffinée et la possibilité d’embarquer un DAC de haute volée.

Eggleston-Works-Andra-III.jpg Une platine Spiral Groove SG-1.1 se chargeait de la lecture des LPs, associée à la dernière version carbone du célèbre bras Triplanar et à la très attachante cellule MC Kiseki Blue NS.

Spiral-Groove-Triplanar-Carbone.jpg Gryphon-Diablo-300-Maitner-MA1.jpg Autre nouveauté incontournable, l’intégré Hegel H360 de 2 x 250 W qui remplace le best seller de la marque, le H300. Il intègre un DAC compatible DLNA streaming et Apple AirPlay ainsi que la capacité à lire les fichiers DSD64 et DSD128.

Hegel-H360.jpg Le convertisseur à étage de sortie à tubes Aqua La Scala se voit affublé d’un nouveau drive La Diva équipé d’une mécanique Philips CD-Pro2. Une bombe paraît-il, mais une bombe à 7560 € tout de même.

Aqua-La-Diva-La-Scala.jpg Une autre bombinette qui a déjà pas mal fait parlé d’elle, la platine AMG Giro équipée du bras AMG 9W2 et de la nouvelle et prometteuse cellule MC AMG Tetro équipée d’un corps en titane (1600 €). L’ensemble était posé sur un plateau HRS et suivi du préampli Octave Phono Module.

AMG-Giro-Teatro-MC.jpg

++++ Harbet-Super-HL5plus.jpg C’est finalement peut-être toujours dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes ? Très belle écoute des enceintes Harbeth Super HL5plus équipées d’un médium-grave Harbeth Radial2 de 20 cm de diamètre. Elles étaient alimentées par des électroniques hybrides Croft, une marque anglaise que les plus anciens auront certainement plaisir à voir renaître. Un système simple et aussi peu prétentieux que musical avec un look vintage, mais 100 % authentique !

Croft-Micro-25-R-preamplifier.jpg Une platine analogique Music Hall mmf-9.1 complétait l’ensemble.

Musical-Hall-mmf-9-1.jpg Jeff-Rowland-Daemon-et-Manger.jpg Dans la salle de Gydotron Audio où tournait un système composé autour des enceintes colonnes Manger P1, on avait plaisir à retrouver avec le nouvel intégré Jeff Rowland Daemon le son de la grande époque du constructeur (mais à un tarif malheureusement inaccessible). La source était constituée du lecteur réseau/CD Lindemann Musicbook: 25.

Lindemann-Musibook-25.jpg Platine Kuzma Stabi Ref 2 suivie d’un préamplificateur TruLifeAudio Athena et de répliques de moniteurs Kinoshita.

Kuzma-Kinoshita-TruLifeAudio-Athena.jpg Focal-Sopra-et-Flood-House.jpg Les nouvelles colonnes Focal Sopra étaient bien servies par les électroniques Tarim Audio Flood House, composées d’un préamplificateur, de son alimentation séparée et de deux blocs monophonique de 200 W (24 K€ l’ensemble).

Tarim-Audio-Flood-House.jpg Côté analogique, une platine Kuzma Stabi S avec cellule MC Zyx Omega et préampli phono Allnic H-1201.

Allnic-K-1201-Kuzma-Stabi.jpg Côté numérique, un serveur d’origine belge EVO432 Reference.

Serveur-432-EVO-Reference.jpg

++++ Trans-Rotor-turntable.jpg Platine analogique, bras et cellule TransRotor chez Alpha High-End.

OVO-speakers-et-Jadis-DA88S.jpg Les enceintes OVO étaient bien plus convaincantes que l’année passée grâce un amplificateur plus puissant, en l’occurrence l’intégré français Jadis DA88S, double PP de KT88 pour 2 x 60 W.

Jadis-DA88S.jpg Autre intégré français intemporel, l’Audiomat Arpège Référence 10 utilisant un PP de EL34 pour une puissance de 2 x 30 W.

Audiomat-Arpege-Reference-10.jpg Le nouveau bras de lecture uni-pivot High-Tech conçu par l’allemand Levin Design qui utilise une association de titane et de carbone pour le tube et de tungstène et cuivre pour le contrepoids.

Levin-Design-tonearm.jpg Platine vinyle T+A G-200-R à entraînement par courroie pouvant intégrer un préampli phono T+A PH G10, livrée avec ou sans bras (Rega modifié).

platine-T_A-G-2000-R.jpg Et enfin l’indispensable choix de « softs » préhistoriques, mais irremplaçables, proposés par JazzyBird dans des rééditions audiophiles sans lesquels toutes ces magnifiques machines demeureraient à jamais muettes…

JazzyBird-salon-Bruxelles-2015.jpg