Salon Haute Fidélité 2013

Devialet 500
 

A peine plus d’un mois après l’hôtel Novotel Paris Tour Eiffel, une visite s’imposait à l’hôtel Marriott Rive Gauche où se tenait le second salon parisien de l’année. Si les visiteurs de la précédente édition pouvaient noter l’absence de certains exposants, alors que de nouveaux venus faisaient leur apparition, le public avait bien répondu présent et il fallait souvent s’armer de patience pour assister à des démonstrations victimes de leur succès. Voici une sélection, partielle et partiale, des nombreuses nouveautés exposées.

Devialet-et-Magico-S5.jpg

Devialet et Magico

Une présentation statique de l’ensemble de la nouvelle gamme Devialet accueillait les visiteurs. L’équipe a apporté quelques que modifications au circuit du D Premier, et cela s’entend. Une bonne nouvelle, puisque nous sommes tous sensés en posséder bientôt un !
Le Devialet 500 était en démonstration sur les très belles colonnes trois voies Magico qui ne cèdent rien sur l’exceptionnelle, bien qu’habituelle, qualité de fabrication de la marque. Les performances sont au rendez-vous et le prix est enfin, même s’il reste élevé, comparable avec ce que propose la concurrence. Un jour peut-être, tout le monde aura des Magico !

Atoll-AM400-et-Tune-Audio-Prime.jpg

Atoll et Tune Audio

Cette année, Atoll Electronique s’était associé à Tune Audio pour présenter le modèle Prime alimenté par deux blocs mono AM400 en mode bridgé, la puissance de 2 x 160 W/8 Ω passant à 600 W/8 Ω par canal dans cette configuration. Une puissance qui pourrait paraître démesurée pour les deux Fostex qui équipent les colonnes Tune Audio et pourtant, l’écoute procurait un sentiment de grande sérénité et d’aisance, avec un équilibre global encore plus convaincant que lors de notre test Tune Audio Prime.
Atoll présentait le prototype du préampli-convertisseur + ampli casque Atoll HD100 (bientôt disponible) équipé d’un DAC 24/96 PCM5102. Les étages de sortie en classe A n’ont recours à aucun ampli opérationnel (photo ci-dessous).
Atoll devient également distributeur des produits SSC (String Suspension Concept) qui proposent un ensemble de solutions d’isolation pour enceintes et électroniques. Leur avantage, outre leur efficacité supposée, est d’être proposés à des prix réalistes.
Les inconditionnels des enceintes B&W de la série 800 seront ravis de trouver tablettes spécifiquement conçues pour ces modèles.

Atoll-HD100.jpg

Fischer-_-Fischer-SN-570-Manger-MSSp1-Nola-KO.jpg

Fischer & Fischer, Nola, Manger, EAT et Grandinote

L’importateur TecSArt aime les marques ésotériques, ça ne fait aucun doute, mais les démonstrations sont toujours d’un haut niveau malgré les conditions difficiles d’un salon.
Ecoute impressionnante de la platine EAT E-Flat équipée d’une cellule Yosegi, des électroniques Grandinote, pré-phono Celio, préampli Prœmius et blocs mono Demone de 60 W en classe A sur les nouvelles enceintes Fischer & Fischer SN570 équipées d’un tweeter à ruban dans l’aigu. Peut-être le modèle le plus homogène et le plus abouti de la gamme du constructeur allemand.
Démonstration également, et en exclusivité, de la toute nouvelle enceinte Manger MSSp1, version passif du modèle amplifié découvert au dernier High End. Enfin, les enceintes Nola KO de la série Boxer du constructeur américain Accent Speaker Technology dont tous les modèles adoptent une section médium-aigu débafflée et qui sont maintenant importées par TecSArt.

Grandinote-Demone-Domino-et-EAT-E-Flat.jpg

Stein Music

Quelques nouveautés chez le constructeur allemand Holger Stein, magicien à ses heures (Speaker Match, Super Natural, Black Diamond, Harmonizer…) qui sait aussi troquer la baguette magique contre le fer à souder, comme avec l’intégré de 2 x 20 W DAC Stateline Amp 2 équipé d’entrées numériques et analogiques, disponible en version standard ou Signature ; ou encore le lecteur Stein Master-Class CDX3 et l’enceinte Stein Music SP 1.1 construite autour d’un haut-parleur large bande de 20 cm de diamètre, annonçant une sensibilité de 93 dB. L’ensemble étant malheureusement présenté en statique.

Stein-Master-Class-CDX3.jpg

 

Quadral-Titan-VIII-et-AVM.jpg

Quadral Aurum, AMR, Trigon et JoSound

La présence sur ce salon de Quadral Aurum, AMR et Trigon, constituait à elle seule une nouveauté puisqu’elles (re)trouvent un nouvel importateur avec Conceptas. Les grandes colonnes Quadral Aurum Titan VIII étaient en démonstration, associées aux très puissantes électroniques AVM (Audio Video Manufaktur) et à la platine vinyle Transrotor ZET1. La réponse en fréquence annoncée par le constructeur allemand s’étend de 16 Hz à 65 kHz grâce à la présence d’un tweeter à ruban. Disponibles en 193 finitions différentes, elles affichent également un tarif très intéressant. Capables d’une très grande vigueur, elles savent aussi se montrer raffinées quand il le faut. Une marque qui n’a jamais vraiment réussi à percer en France et c’est bien dommage.
Un second système permettait de découvrir les enceintes JoSound Cartouche AC 1.5 (importées par AMF63) équipées d’un excellent haut-parleur large bande Voxativ. En source, la platine Transrotor Fat Bob S, les lecteurs CD AMR CD-777, préampli-DAC AMR DP-777 et le nouveau streamer lecteur CD Trigon Chronolog.
Dernière nouveauté, le tout en un AVM C9 de 2 x 300 W qui, s’il présente les mêmes qualité que son aîné C8 (2 x 150 W), pourrait constituer une solution très intéressante pour qui recherche la puissance sous un format compact.

JoSound-Cartouche-et-Transrotor.jpg

NuForce-HA-200-et-HiFiman-HE-500.jpg

NuForce, HiFiman et Amphion

Chez NuForce, et en avant première, l’ampli casque classe A NuForce HA-200 qui propose un mode de fonctionnement symétrique avec l’ajout d’une seconde unité. Sur le même stand, on pouvait également découvrir et essayer le nouveau casque HiFiman HE-500 et les très sobres enceintes finlandaises Amphion importées par Next Audio.

Amphion-Argon-Series-NuForce-HP-800.jpg

3D-Lab-et-Swissonor.jpg

Swissonor, 3D Lab, Leedh

L’auditorium Connemara renoue avec le succès de l’édition 2012 sur un système haut-rendement full Swissonor composé d’amplification à tubes, d’enceintes équipées de haut-parleurs coaxiaux et de platine vinyle Thorens TD-124 modifiée Schopper-Swissonor. Une restitution très vivante, dynamique et pleine de couleurs… ou colorée, selon les goûts.
Mais les amateurs de bas rendement et d’amplis transistorisés pouvaient se refaire une santé grâce au second système qui reposait sur des électroniques 3D Lab Millennium alimentant les Leedh E2, dernière évolution de cette enceinte, tenant compte de l’expérience acquise durant les trois années de comercialisation de la Leedh E.
C’était également l’occasion de découvrir la nouvelle gamme 3D Lab Nano (streamer, DAC, transport, ampli…) et l’ampli intégré Swissonor (double mono – amplis opérationnels).

Swissonor-et-3D-Lab.jpg

 

 

Grand-Cru-Audio.jpg

Goldmund et Grand Cru Audio

Deux salles consacrées à Goldmund avec pour la première un “petit” système constitué des électroniques suisses alimentant une paire d’enceintes Grand Cru Audio (ci-dessus). Les nouveautés se situaient dans la seconde salle qui présentait un système mettant en œuvre les nouveau préamplificateur numérique Mimesis 16.5 pour un système homecinema en 16 canaux et 5 subwoofers, du multiroom, un système multiamplifié ou même un mélange des trois… difficile de faire plus universel ! Il était précédé du nouveau lecteur Blu-ray Eidos 36U+, le couple alimentant les enceintes actives 2 voies Goldmund Prologos directement attaquées en numérique selon l’habitude du constructeur (une version passive est également disponible).

Goldmund-Prologos-et-Eidos-36U.jpg

Dernière nouveauté Goldmund, les enceintes compactes actives 2 voies Micro Metis à liaison sans fil.

Goldmund-Micro-Metis.jpg

B&W, Trinnov et Electrocompaniet

Ceux qui n’avaient pas encore eu l’occasion de vérifier l’efficacité du récent préampli-optimiseur Amethyst de Trinnov on pu le faire sur un système composé d’enceintes B&W 800 Diamond alimentées par des blocs Electrocompaniet Nemo. L’Amethyst tournait sous une nouvelle version logicielle 3.8 dont les algorithmes ont été retravaillés pour une qualité sonore encore améliorée. Cette version comporte également une nouvelle interface graphique rendant la navigation et les différentes étapes de réglages beaucoup plus aisées avec des écrans une présentation nettement moins aride. Cette dernière évolution sera proposée gratuitement à tous les propriétaires d’Amethyst qui pourront ainsi bénéficier d’un Optimiseur optimisé ! Cerise sur le gâteau, les démonstrations stéréophoniques ont été complétées par l’écoute des rares versions de 1971 de “Dark Side of the Moon” and “Wish you were Here” en format quadriphonique d’origine, grâce à deux B&W 802 Diamond qui fournissaient les voies supplémentaires. Un franc succès pour cette manifestation qui rendait l’accès à la salle difficile.

Trinnov-Amethyst-2.jpg

Playback Designs

Belle surprise et écoute très prometteuse chez Playback Designs avec l’IPS-3 alimentant les superbes enceintes compactes Evolution Acoustics MMMicroOne (qui font le buzz outre-atlantique) à partir de fichiers audio. Le Playback IPS-3 est un amplificateur intégré embarquant le DAC MPD-3 du constructeur et une section amplificatrice de 2 x 160 W. Des entrées analogiques RCA et XLR viennent s’ajouter aux entrées numériques déjà présentes sur le Playback MPD-3. Si l’amplification se révélait être du niveau de celui du DAC, le Playback IPS-3 constituerait une solution tout-en-un haut de gamme redoutable pour un tarif public d’environ 13 000€.

Playback-design-IPS-3.jpg

Playback-IPS-3-dos.jpg

Nagra

Démonstration du nouveau convertisseur Nagra DAC HD et son alimentation externe, entouré du drive de la marque, ainsi que de l’ampli de puissance Nagra MSA, suivis des enceintes Marten Django L. Ces dernières avaient du mal à convaincre et les conditions d’écoute empêchaient de se faire une opinion précise mais, compte tenu des prétentions de la machine, de la réputation du constructeur et du fait qu’Andreas Korch (Playback Designs) ait collaboré à son développement, vous pouvez sans crainte déjà prendre rendez-vous pour une écoute approfondie.

Nagra-HD-DAC.jpg

Nagra-HD-DAC-dos.jpg

 

BC_Acoustique_EX302_EX602_SR-B2.jpg

BC Acoustique et Asus

Prenant le contre pied de l’écrasante majorité des exposants, le constructeur français réalisait des démonstrations d’un remarquable ensemble “budget” 100 % BC Acoustique constitué du lecteur EX302, de l’intégré EX602 (2X 40 W en classe AB et entrée phono) et des étonnantes enceintes de bibliothèque SR-B2. Beaucoup plus ambitieux, le préampli-DAC Asus Essence III, déjà aperçu sur le précédent salon parisien, était cette fois en démonstration. Une belle machine proposée à un tarif alléchant et qui présente le gros avantage, pour ceux qui ne seraient pas encore passés du côté obscure numérique de la force, de posséder une entrée auxiliaire analogique…

Asus_Essence_III.jpg

Clearaudio-Performance-DC.jpg

Gato Audio, Fostex, Torus Power et M2Tech

A côté des marques “historiques” de l’importateur Hamy Sound, comme les platines allemandes Clearaudio ci-dessus, ce dernier présentait un nouvel échantillon des enceintes Fostex, dont une intéressante compacte 2 voies Fostex GX1000MA. Associées aux électroniques danoises Gato Audio, le mariage semblait mieux convenir aux Fostex que lors du salon de septembre. La gamme est composée de lecteur CD et d’amplificateurs intégrés fonctionnant en classe AB, ou en classe D pour les modèles les plus puissants qui intègrent aussi un étage de conversion D/A.

 

Fostex-GX100MA-et-Gato-Audio-DIA-250.jpg

Chez M2Tech, un nouvel amplificateur casque pouvait être écouté. Le Marley fonctionne en classe A et dispose de trois sorties, dont une symétrique.

M2Tech-Marley-ampli-casque.jpg

Le secteur était traité par un transformateur d’isolement Torus Power AVR Series (filtrage, régulation, de 0,9 à 10 kVA selon le modèle).

Torus-Power-AVR-Series.jpg

 

 

ASR-Emitter-II-Exclusive.jpg

ASR, Thiel, JL Audio, Townshend, MSB

L’importateur Audio Focus avait mis en œuvre un ensemble assez complexe malgré la présence d’un vrai-faux amplificateur intégré ASR Emitter II Exclusive qui multiplie les coffrets pour, au final, prendre plus de place qu’une solution classique préampli + blocs mono. En amont : un lecteur Bel Canto et un streamer Aurender suivi du nouveau convertisseur MSB Analog DAC. L’Emitter alimentait les récentes 3 voies Thiel CS2.7 (ou CS1.7) équipées d’un haut-parleur coaxial pour le médium-aigu, le grave étant chargé par un coffret muni d’un haut-parleur passif. Elles étaient aidées aux deux extrémités du spectre par un super tweeter à ruban Townshend et par deux subwoofers actifs JL Audio de la série Fathom très bien intégrés au système. Les qualités du système étaient mises en valeur par un programme musical intéressant qui osait prendre quelques risques et sortait des échantillons soporifiques généralement distillés ad nauseam sur les salons.

Thiel-CS-2-7-et-JL-Audio-Fathom.jpg

Madotec-et-Mingda-MC-2A3-PRE.jpg

Ming DA, Madotec et Minus K

L’Enceinte Bleue Madotec, alimentée par les monstrueux blocs mono Ming Da Push Pull MD-212WE (40 W en classe A, 36 500€) précédés du nouveau préampli ligne Ming Da MC 2A3-PRE (6SN7, 3 390€) a rencontré un beau succès malgré un bleu plus proche du noir que du bleu azur… Un massif coffret de granit emprisonne un haut-parleur large bande de 30 cm d’origine Fertin, accordé en bas reflex. La restitution était remarquable de naturel et d’équilibre, même si l’on eu souhaité un peu plus de dynamique. La charge est accordée assez haut pour préserver la spontanéité du haut-parleur qui était aidé par une voie d’extrême grave dissimulée sous le support des électroniques.
Si les blocs Ming Da sont réservés à quelques intégristes du tubes fortunés et frileux, le préampli MC 2A3-PRE (ci-dessous) semble lui d’un rapport qualité/prix particulièrement intéressant, d’autant que la qualité de fabrication est très éloignée des piètres souvenirs que m’avait laissé cette marque. A noter aussi la présence au catalogue d’un préampli passif XLR/RCA apportant un gain de 9,5 dB pour 890€ et, là encore, une très belle construction.
La source utilisée pour les démonstration était isolée des perturbations externes par une table Minus K. Loin de l’accessoire lambda, il s’agit là de matériel habituellement utilisé pour isoler les appareils de mesure de laboratoire. Pour l’avoir essayée, je peux confirmer que son efficacité est redoutable et qu’elle représente certainement l’arme absolue en la matière (sauf à être prêt à liquider son plan épargne retraite pour acquérir le modèle actif de la marque). La gamme des câbles français A. Charlin était également exposée.

Preampli-Ming-Da-MC2A3-PRE.jpg

Octave et Kelinac

Très séduisantes ces électroniques à tubes allemandes nouvellement importées en France, le modèle le plus connu du constructeur, le préamplificateur Octave HP 500 SE, jouit d’ailleurs d’une excellente réputation à l’étranger. Les électroniques Octave étaient en démonstration sur les enceintes Kelinac, avec deux nouveautés : la KEL514MG qui vient remplacer la 511MG avec un nouveau design et un filtre amélioré, et le nouveau haut de gamme Kelinac KEL914MG, une colonne 4 voies.
Sur la photo ci-dessous, l’amplificateur intégré Octave V80 et le préamplificateur phono Octave Phono Module.

Octave-V80-et-phono-Module.jpg

Yamaha-Salon-Haute-Fidelite-2013.jpg

Yamaha

Le retour des marques grand public en haute fidélité haut de gamme se confirme et c’est une excellente nouvelle ! Yamaha nous dévoilait deux nouvelles références qui reprennent le si réussi design néo-rétro du constructeur, avec une qualité de construction impressionnante. Le lecteur CD-SACD CD-S3000 est équipé d’un DAC Sabre ESS 32 Bits et offre des entrées numériques au format SPDIF et USB asynchrone. L’amplificateur intégré est de construction symétrique et fournit 2 x 100 W à partir de transistors MOSFET. Il possède des entrées phono MM et MC.
Coffrets superbement réalisés, alimentations linéaires très soignées, composants de qualité… à respectivement 4 800 et 4 300€, les deux Yamaha affichent clairement leur ambition et ne semblent pas être nés pour faire de la figuration, la chose étant confirmée par une belle écoute sur les PMC Twenty 24.

Yamaha-CD-S3000_et_A-S3000.jpg

Electrocompaniet-EMS-1-et-PI-2D.jpg

Electrocompaniet et Moca Audio

Chez JFF Diffusion qui vient de reprendre l’importation des produits Electrocompaniet, il était possible de découvrir le nouveau lecteur universel Blu-ray PBD1 (sur base Oppo) et l’amplificateur intégré Electrocompaniet PI2B de 2 x 100 W intégrant également un DAC. L’ensemble tournait sur les enceintes à haut-parleur coaxial Moca Audio Ulysse (colonne) et David (compacte). Un autre système mettait en œuvre les blocs mono AW600 Nemo déjà entendus chez Trinnov, mais ils étaienr cette fois associés aux enceintes 3 voies Electrocompaniet The Nordic Tone Model 1 (24 800€).

Electrocompaniet-Nordic-Tone-Model-1.jpg