High End, Munich 2012

Les deux tendances de l'été : streaming et vinyle

AVM-Audio-Evolution-C9.jpg
 

Le salon High End 2012 vient de refermer ses portes sur une édition confirmant l’engouement général pour deux technologies dont les supporters respectifs se sont souvent affrontés : les contemporains et les classiques, le dématérialisé et le vinyle. À côté d’une profusion de nouvelles machines proposant le streaming de fichiers audio en mode “wired” et “wireless”, nous découvrons chaque année de nouvelles platines vinyle dont l’inventivité de leurs géniteurs semblent réellement “endless”. De l’imposante platine canadienne Kronos ci-dessus jusqu’à la frêle Thales suisse, chacun pourra y trouver l’objet correspondant à sa conception de la lecture analogique. Mais au-delà de ces formules 1 dont on pourrait finir par penser que leur seul objectif est de dépasser les limites intrinsèques de la technologie afin de piéger les formats HD à leur propre jeu, d’autres comme Schopper, préfèrent ressusciter de vieux Tourne-Disques qui possèdent le don unique d’extraire toute l’émotion enfouie dans la cire. Bref, que l’on soit cuisine familiale ou moléculaire, il était difficile de ne pas quitter rassasié ce High End 2012.

Rassasiés nous l’étions puisque la surface d’exposition était de nouveau en augmentation cette année. Difficile dans ces conditions de réaliser une présentation exhaustive de la manifestation et nous nous sommes trouvés contraints de réaliser une sélection, composée de nouveautés, de coups de cœurs, mais aussi de quelques démarches… originales.

AVM-Audio-Evolution-C9.jpg AVM-Audio-Ovation-SA8-PA8-CD8-ML8-et-Isophon-Berlina.jpg

AVM Audio

Si la marque allemande AVM Audio peut-être considérée comme originale c’est, entre autre, part la conception modulaire de leurs électroniques hybrides directement inspirée du matériel audio professionnel. Avec le préamplificateur PA8, par exemple, AVM a voulu proposer un appareil entièrement configurable selon les besoins de l’utilisateur et dont la pérennité de l’investissement ne soit pas remise en cause par l’évolution rapide des technologies numériques. Plusieurs cartes d’entrée sont ainsi disponibles (RCA, XLR, USB, SPDIF, phono MM/MC et même tuner FM RDS), auxquelles s’ajoute le choix des cartes de sorties, symétriques ou non. Trois gammes d’électroniques sont proposées par le constructeur : Inspiration, Evolution et Ovation. Le PA8 appartient à cette dernière qui représente le haut de gamme AVM, avec les blocs mono MA8 de 1 x 600 W (une version stéréo SA8 est disponible), le lecteur intégré CD8 (7 entrées numériques) et les serveurs AVM ML8 et ML8S. A l’autre extrémité de l’échelle, le tout en un Inspiration C8 semble particulièrement intéressant puisqu’il propose sous un aspect compact, un amplificateur de 2 x 150 W, un lecteur CD, un tuner FM et un DAC 24/192 proposant différentes entrées (USB inclus), ainsi que la compatibilité iPod/iPhone ; le tout pour un prix public de 3 490€. Le design est réussi, la qualité de construction superbe, nous ne manquerons pas de vous faire part de nos impressions d’écoute dès que les premiers appareils seront disponibles.

AVM-Audio-Anna-Popova.jpg Dali-Epicon-8-et-Vitus-Audio.jpg

Dali, série Epicon

Le danois Dali nous réservait une belle surprise avec sa nouvelle gamme Epicon qui rompt avec la série précédente en proposant une esthétique plus élégante et raffinée, mais surtout une écoute des plus convaincante. Visuellement, l’ADN Dali est immédiatement perceptible avec la présence de haut-parleurs à membranes en pulpe de bois et le tweeter “hybride”. Les performances de ces nouvelles enceintes les placent en position de concurrencer les ténors du marché ; un exercice où la petite Epicon 2 devrait exceller (très impressionnante). Le tarif public est de 2 249€/pièce pour la Dali Epicon 2 et 6 999€/pièce pour l’Epicon 8.

Dali-Epicon-8-Epicon-6-Epicon-2-et-Epicon-Vokal.jpg ++++ KEF-LS50-50th-Anniversary.jpg

KEF, 50ème anniversaiire

Très belle salle investie par KEF qui présentait, aux côtés de la gamme actuelle, les références marquantes qui ont jalonné les 50 ans d’existence du constructeur britannique. Au-delà de la R Series maintenant disponible en finition laquée blanc, KEF présentait une très belle compacte deux voies reprenant le nouveau haut-parleur coaxial Uni-Q magnésium/aluminium dans une finition cuivrée exclusive de la membrane. Chargé par un coffret bas-reflex laqué noir, la KEF LS50 est présentée comme une enceinte de monitoring offrant “une image image sonore extrêmement large tout en offrant un son vif d’une remarquable pureté. Et parce que la LS50 ne retire ni n’ajoute le moindre artifice, le résultat est aussi naturel que précis.” Son prix public unitaire est de 499€.

KEF-LS50-Stand.jpg Sounsmith-Peter-Ledermann-et-la-cellule-Strain-Gauge.jpg

Soundsmith

Peter Ledermann, président et fondateur de Soundsmith était présent sur le stand de la marque pour nous présenter la nouvelle cellule Hyperion disponible en deux versions. Sa compliance est de 10 µm/mN alors que la version LT est optimisée pour les bras tangentiels avec une compliance verticale de 12 µm/mN et horizontale de 7 µm/mN. Peter Ledermann nous a également longuement exposé les avantages de la cellule Strain Gauge qui exploite une technologie inédite, remplaçant le traditionnel circuit magnétique par des semi-conducteurs. Les avantages sont une plus grande réactivité du stylus avec une réponse allant de DC à 70 kHz, une haute compliance et l’absence de filtrage RIAA. Une fois usé, le stylus peut être remplacé pour un prix modique et le préampli phono adapté est inclus dans le tarif.

Soundsmith-Hyperion.jpg Focal-Grande-Utopia.jpg

Focal

Stand haut en couleur chez Focal qui offre aujourd’hui la possibilité de fintions personnalisées pour son haut de gamme. Si toutes les finitions sont possible pour la série Utopia, plusieurs options originales sont disponibles sur la gamme Electra 1000 Be 2. Les peintures sont d’une qualité exceptionnelle, avec une remarquable finition faux bois dans l’esprit “Facel Vega”. Nouveau subwoofer passif dans la gamme Utopia III, sobrement baptisé Sub Utopia EM du fait de la présence d’un haut-parleur de 33 cm à excitation. Son coffret est conçu de façon à pouvoir empiler plusieurs caissons pour former un cluster.

Focal-Electra.jpg Focal-Spirit-One.jpg

++++ Thorens-Studio.jpg Thorens-TD-121-et-Thorens-TD-224.jpg

Thorens Schopper – Swissonor

Si l’année dernière nous avions été fortement impressionnés par l’extraordinaire qualité des platines Thorens TD124 reconstruites et améliorées sortant des ateliers suisses Schopper, c’est surtout par leur façon de lire les galettes de vinyle que nous avons été séduits cette année. Elles offrent une transcription ultra dynamique, pleine et chaleureuse, aux antipodes de l’écoute parfois trop “intellectualisée” que peuvent proposer certaines machines high end. La TD124 Schopper équipée du bras TP14 revisité par Swissonor et d’une cellule Ortofon SPU Synergy a remporté un franc succès auprès du public, aidée il est vrai, par un maître de cérémonie qui faisait se succéder pressages rares et versions introuvables ! Le système était également composé d’électroniques modulaires à tubes et d’enceintes à haut rendement et haut-parleurs coaxiaux Swissonor.

Thorens-Schopper-TD-124-et-Swissonor.jpg

Aries Cerat et Master Tape Sound Lab

Comme l’année précédente, Aries Cerat donne dans la démesure et, malgré les indéniables qualités de l’ensemble, on peut se demander s’il est vraiment indispensable qu’un DAC ait les dimensions d’une armoire normande pour fonctionner ? Le DAC Kassandra MK2 (12 convertisseurs R2R par canal) était associé au préampli Impera (triode 828, atténuation par transformateur…) et aux blocs mono Concero (30 W SE de RCA 813). L’intérêt de cette salle se situait également du côté de la source analogique : un magnétophone Studer A80 lisant des bandes masters. La société MTSL (Master Tape Sound Lab) créée par Kostas Metaxas, propose un catalogue de copies sur bandes magnétiques des nombreux masters constituant leur fond. Ces enregistrements ont été réalisés à partir d’une paire de micros sur un Stellavox SM8 modifié, sans aucun traitement ou manipulation du signal. Si l’expérience vous tente, n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de MTSL : http://mastertapesoundlab.com

Aries-Cerat-et-Master-Tape-Sound-Lab.jpg

Surrountec et Esoteric

Belle écoute dans la salle occupée par le constructeur d’enceintes allemand SurrounTec dont les trois modèles hifi (ici la Monolog) se différencient par leurs tailles plus ou moins importantes pour s’adapter à des salles de volumes variés. Elles sont disponibles dans toutes les couleurs du nuancier RAL et utilisent les haut-parleurs Accuton à membranes céramique et les tweeters diamant (diamètre 50 mm pour la Masterpiece , 30 mm pour la Monolog et la Iponlog). Les électroniques utilisées n’étaient pas étrangères à la qualité de l’ensemble et l’on retrouvait les blocs mono classe A Esoteric A-03, le préampli C-03, l’horloge G-0Rb, le convertisseur D-02 et le drive P-02. L’analogique était confié à la platine du Dr Feickert et les câbles haut-parleur étaient les modèles Senzati de Surrountec.

SurrounTec-et-Esoteric.jpg

Denon

Chaque constructeur se doit de proposer son “Ghetto-Blaster” façon 21ème siècle. Ici le nouveau Cocoon de Denon. Compatible iPhone/iPod/iPad, Android, Windows Phone, WiFi, comme il se doit. Il devrait être disponible en noir ou en blanc courant juillet 2012.

Denon-Cocoon.jpg ++++ TAD-Evolution-One.jpg

Technical Audio Devices –TAD

C’était déjà l’une des meilleures écoutes du salon en le constructeur récidive cette année avec la nouvelle TAD Evolution One qui reprend une configuration identique à la grande Reference One avec un haut-parleur coaxial équipé d’une membrane en magnésium pour le médium et en béryllium pour le tweeter. Les deux woofers de 18 cm travaillent en dessous de 250Hz et sont chargés en bas-reflex. On en oublierait presque les électroniques, TAD elles aussi, avec les blocs mono M600, le nouveau préampli C600 et le lecteur intégré D600. La surprise venant de l’ensemble, plus abordable, TAD C2000 (préampli analogique et numérique), M2500/M4500 (amplificateur classe D de 2 ou 4 x 250 W) qui menait les Evolution One avec une aisance déconcertante.

Pioneer-A-70-et-Pioneer-S-3EX.jpg

Pioneer

Si vous n’êtes pas suffisamment argenté pour vous offrir les TAD Evolution One, vous pourriez vous orienter vers les plus modèles “grand public” de Pioneer, le modèle S-3EX (5 600€ la paire), dérivé des grandes TAD. Elle est équipée de deux woofers de 16 cm et d’un 14 cm coaxial pour le haut du spectre. Du côté des électroniques stéréo, les nouveautés sont nombreuses, comme les amplificateurs A-70, A-50, A-30, A-20 et A-10, les lecteurs SACD PD-50, PD-30 ou PD-10, les trois nouveaux lecteurs Blu-Ray 3D…

Pioneer-A-30-et-N-30.jpg Aesthetix-et-Audio-Physic-Virgo-25.jpg

Audio Physic

Plusieurs nouveautés chez le constructeur allemand Audio Physic, en commençant par l’évolution “plus” du modèle Virgo 25. Le coffret de la Virgo 25+ est amorti par de la mousse céramique alors que le médium bénéficie de panneaux acoustiques spécifiques et d’un amortissement optimisé. Une façade coordonnée blanche ou noire laquée en aluminium est disponible, ainsi que des connecteurs WBT nextgen argent. Les Avantera profitent aussi de pieds plus massifs. Au-delà de ces améliorations, deux nouveautés apparaissent également avec les Classic 10 et 20 disponibles en de nombreuses finitions. La 20 est une colonne 2 voies à 2 haut-parleurs, alors que la 10 dispose de 3 transducteurs en configuration d’Apolito. Une structure sandiwch est utilisée pour les parois des coffrets et les supports frontaux de haut-parleurs sont disponibles en deux versions, avec ou sans cache textile. Elles sont équipées de nouveaux haut-parleurs et d’une connectique WBT nextgen. Une voie centrale et un subwoofer (Luna) sont également au catalogue, alors qu’une Classic Compact devrait bientôt rejoindre la famille.

Audio-Physic-Classic-10.jpg Audio-Physic-Classic-20.jpg

++++ Devialet-Workshop-High-End-2012.jpg Devialet-Telecommande-iPad-High-End-2012.jpg

Devialet – Wilson Audio

La Success Story continue pour Devialet qui poursuit son travail didactique en présentant le principe de construction et le fonctionnement du D-Premier, profitant de l’occasion pour présenter la nouvelle télécommande à installer sur son iPad ainsi que les nouvelles finitions de l’appareil. Les écoutes étaient réalisées en configuration “Dual Mono” sur les Wilson Audio Sophia. Comme sur de nombreux stands, le câblage était fourni par Absolue Creations.

Devialet-Wilson-Audio-High-End-2012.jpg Tidal-Agoria-high-End-2012.jpg

Tidal – Constellation

Le constructeur allemand avait investi deux salles pour mettre en œuvre enceintes et électroniques. L’une d’elles était dédiée à la grande nouveauté de ce printemps, les Tidal Agoria alimentées par les blocs mono Impact Monobloc (1 x 225 W sur 8 Ω) et le préamplificateur haut de gamme Presencio en trois éléments intégrant la section phono qui était raccordée à une platine vinyle Hartvig TT Signature équipée de deux bras Triplanar et Breuer. La nouvelle Tidal Agoria se place dans la hiérarchie, juste derrière le sommet de la gamme représenté par les Sunray. Son coffret est entièrement réalisé à partir de Tiralit, un matériau développé par le constructeur, et utilise deux woofers de 28 cm associés à trois haut-parleurs passifs de même diamètre. Le tweeter est un modèle à membrane diamant.
La seconde salle présentait les enceintes Tidal Piano Diacera accompagnées de Piano X-Tender sur les électroniques Constellation (serveur Cygnus, pré-phono Perseus, préampli Virgo et amplificateurs Centaur). Elles sont également équipées d’un tweeter diamant en 30 mm et de haut-parleurs à membranes céramique. Les deux colonnes subwoofers sont disponibles avec filtrage passif ou actif.

Tidal-Presencio-Hartvig-TT-Signature-High-End-2012.jpg Tidal-Piano-Diacera-et-X-Tender.jpg ++++ Thorens-prototype-TD-309-ardoise-High-End-2012.jpg

Thorens

Quelques nouveautés chez ce grand nom du vinyle. La platine TD 2035 redessinée est proposée dans de nouvelles finitions, ainsi que la TD 309 aujourd’hui disponible en rouge, noir ou blanc. Etait également présenté un prototype de cette même TD 309, équipé d’un socle en ardoise, qui devrait être commercialisé si l’accueil du public est positif. Ces platines peuvent être équipées du nouveau bras Thorens TP 92 OEM. Il s’agit d’un modèle droit de 9” à cardans, porte cellule fixe, antiskating magnétique et VTA réglable.

Thorens-Heinz-Rohrer.jpg Thorens-TD-2035-High-End-2012.jpg |

Nagra – Brinkmann – Thales – Marten

Si les Marten Django sorties depuis quelques mois déjà, ne sont plus réellement une nouveauté, le préamplificateur Nagra Jazz (à Montreux ?) profite du High End 2012 pour faire sa première apparition. Les dimensions et l’esthétique sont connues, son nouveau circuit est toujours basé sur un schéma à tubes, mais il délaisse l’alimentation sur batteries et adopte une connectique plus conventionnelle en face arrière (RCA/XLR). Il est doté d’une alimentation externe ACPS II et son prix public est de 12 000€.
Autre nouveauté, le bras suisse Thales Simplicity équipant la platine Brinkmann Oasis est doté d’un astucieux système de correction de l’erreur de piste. Nous en parlerons un peu plus loin.
Chez Marten, la nouveauté était constituée par l’apparition d’une nouvelle gamme baptisée Heritage Series comportant quatre modèles : Duke 2 (compacte), Miles 5 (ci-contre), Gets 2 et Bird 2 (colonnes).|Marten-Miles-5-Heritage-Series.jpg|

Marten-Django-Nagra-Jazz-Brinkmann.jpg Preamplificateur-Nagra-Jazz-High-End-2012.jpg Brinkmann-Oasis-bras-Thales-Simplicity-High-End-2012.jpg ++++ Jean-Marie-Reynaud-Abscisse-High-End-2012.jpg

JMR – 3D Lab – Metronome Technologie

Superbe démonstration des nouvelles enceintes JMR Abscisse sur les électroniques 3D Lab. Les sources 100 % numériques alternaient entre le nouveau lecteur sur base Oppo de 3D Lab (voir test) et toute la gamme des lecteurs et convertisseurs Metronome Technologie, dont l’imposant Kalista Ultimate, mais aussi le lecteur intégré CD8 équipé d’une mécanique Philips CDM12 Pro 2 v 6.8 modifiée, d’une entrée numérique 24/192 et disponible en version à sortie à tubes ou transistors.
L’abscisse est le premier modèle développé par Jean-Claude Reynaud qui reprend les principes rencontrés sur la Concorde Suprême sous une forme plus logeable. Ligne triangulaire accordée, coffret assemblé sous presse, tweeter double ruban partiellement débafflé, 2 woofers/medium de 13 cm mis en tension, utilisation d’un absorbant viscoélastique interne… et une finition noir mat originale au touché agréable. Une belle réussite à un tarif raisonnable (4 500€ la paire).

3D-Lab-Metronome-Technologie.jpg Adam-Tensor-MK2-Gamma-Beta-et-Alpha.jpg

ADAM

Le constructeur allemand qui compte parmi les références incontournables des studios professionnels, présentait en avant première la nouvelle série Tensor MK2 qui sera disponible dès août 2012. Tout a été modifié dans cette évolution de la série Tensor et les trois modèles passifs qui composent la gamme, les Gamma, Beta et Alpha, se voient dotés de nouveaux haut-parleurs de grave (meilleure construction mécanique et rendement amélioré), de tweeters de technology X-Art (Heil) et de nouveaux filtres. Leur face avant est réalisée en aluminium de 25 mm d’épaisseur et montée sur un coffret très abouti concernant la lutte contre les vibrations parasites. Le haut de gamme Alpha MK2 est équipé de deux woofers de 30 cm et d’une configuration D’Apolito pour la section médium aigu mettant en œuvre trois transducteurs Heil. Malgré des conditions d’écoute très perfectibles, le potentiel de ces enceintes semblait très prometteur. Les démonstrations étaient menées à l’aide du lecteur intégré Krell Evolution 505 et de l’amplificateur Musical Fidelity M6 500i (2 x 500 W). La gamme ADAM ARTist était également présentée sur un serveur Meridian Sooloos. Trois modèles différents composent cette série d’enceintes actives utilisant aussi le tweeter d’origine Heil : les ARTist 3, 5 et 6.

Adam-Artist3-Artist4-Artist5-et-Meridian-Sooloos.jpg

++++ Franc-kuzma-et-la-nouvelle-platine-Stabi-M.jpg

Kuzma

Franc Kuzma était présent pour la présentation de sa nouvelle platine Kuzma Stabi M dont la commercialisation devrait débuter en novembre 2012. Le plateau est constitué de deux disques d’aluminium de 40 mm d’épaisseur prenant en sandwich une couche d’amortissement. Chaque partie est isolée mécaniquement (châssis, moteur, plateau…) et l’alimentation est déportée dans un coffret externe. Le socle de la Stabi M et l’énorme capot de protection, acceptent les bras de 12“. Sont prix devrait avoisiner les 15 000€.

Platine-Kuzma-Stabi-M.jpg M2Tech-Vaughan-et-phono-ADC.jpg

M2Tech

Le constructeur italien présentait son nouveau DAC haut de gamme, le M2Tech Vaughan alimenté par batteries, dont la gestion est totalement transparente pour les utilisateurs. Les autres arguments avancés par M2Tech se situent au niveau du jitter particulièrement bas grâce à des horloges propriétaires (comparables aux OCXO), à l’utilisation de quatre DAC par voie en liaison directe et des drivers propriétaires pour une résolution de 384kHz/32bits asynchrone.
L’autre nouveauté, qui devrait rencontrer un beau succès auprès des amateurs de vinyle, était un module phono MM/MC digital permettant d’attaquer l’entrée numérique d’un DAC ou d’un préampli depuis une platine vinyle. Ce pré phono numérique adopte le format de boîtier des Young et Palmer.

Audia-Flight-Strumento-et-Eventus-Neo.jpg Audia Flight – Eventus Audio Audia s’était associé au constructeur d’enceintes Eventus dont la deux voies compacte Metis était en démonstration sur le lecteur intégré Audio FL CD Three et l’amplificateur intégré FL Three de 2 x 75 W/8 Ω. Les CD One, FL Two, FL Phono et les nouveaux Strumento étaient également présents. En plus de sa gamme “courante”, Eventus Audio avait amené avec eux l’imposante colonne quatre voies NEO qui annonce un rendement de 96 dB/1W/1m, une hauteur de 2 mètres et un poids de 380 Kg. Elle embarque 6 woofers de 20 cm, 2 bas-médium de 20 cm, un haut-parleur médium de 15 cm et un tweeter AMT Heil. Les performances devraient être au rendez-vous même si, l’esthétique n’est malheureusement pas à la hauteur de celle des blocs Audia Strumento avec lesquels la NEO était présentée.

Audia-Flight-et-enceintes-Eventus-Metis.jpg ++++ Atoll-High-End-2012.jpg Atoll-ST200.jpg

Atoll Electronique

De nombreuses nouveautés chez le constructeur français, même si la vedette était sans aucun doute le futur serveur Atoll ST200 que l’on voit ici aux mains de l’importateur allemand de la marque. Emmanuel Dubreuil nous présente le lecteur de CD CDSE-2 équipé d’une carte comportant 3 entrées numériques 24/192 (RCA,optique et USB). Les autres modèles de la gamme bénéficient également de l’évolution SE-2. Présent également, le convertisseur DAC200, disponible depuis le début de l’année, qui officie comme préamplificateur numérique (AES/EBU, USB asynchrone et wireless) puisqu’il dispose d’un volume variable et d’une sortie casque.
Reprenant l’esthétique original des IN400 et CD400, il était enfin possible de découvrir le nouvel amplificateur de puissance AM400 de 2 x 160W/8 Ω. Ses circuits sont symétriques et son architecture double mono permet de le bridger pour obtenir 1 x 600 W/8 Ω. Le préamplificateur PR400 est son complément idéal avec 5 entrées analogiques (phono en option) RCA/XLR et une entrée USB ou SPDIF wireless.

Atoll-ST200-PR400-et-AM400.jpg Atoll-DAC200-DAC-100-P200.jpg

A-suivre.jpg